Un secteur quinquénaire parasite ?

Chers lecteurs,

Cela fait un petit moment déjà que je n’ai pas pris la plume,  j’espère que vous ne m’en voulez pas trop?! Les tumultes de mes vies professionnelles et privées influent, en effet, « beaucoup trop » sur ma capacité à vous offrir régulièrement un contenu de qualité.

Alors pour me faire pardonner, j’ai décidé d’envoyer du « lourd  t’as vu», comme dirait mon footballeur et tonton flingueur préféré, Patrice Evra.

Le raisonnement que je vais vous présenter se base sur le postulat suivant : nous connaissons et avons tous étudié, que les économistes schématisent l’économie en trois secteurs distincts, le secteur primaire (l’agriculture), le secondaire (l’industrie),  et le tertiaire (les services).  Jusque-là : « Allo, rien de nouveau ! » n’est-ce pas Nabi-Nabila ?

Or, apparait avec l’émergence des technologies de l’information une quatrième classification, le secteur quaternaire représentant notamment l’économie numérique (TIC, médias et réseaux sociaux…).

Ce quatrième secteur est présenté comme le poumon du développement économique dans les économies dites « mûres », dont les secteurs traditionnels sont diagnostiqués comme saturés. Les nouvelles technologies sont considérées pour certains comme la dernière alternative aux théories de « la décroissance ». Même si cela ne représente pas le cœur de mon raisonnement du jour, ces quelques explications ont pour but de poser le contexte.

D’après moi, il existe un cinquième secteur, plus difficile à schématiser car informel et dont le développement incontrôlé représente une menace, si ce n’est une explication plausible à la dégénérescence de notre économie. Tachons d’être concis, pour cela appuyons nous sur l’analyse en 2001 des trois prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, George Akerlof et Michael Spence sur l’asymétrie d’information. Pour être « très simple », ils nous expliquent, que les postulats établis par les économistes classiques sur l’autorégulation du marché, présente une faille majeure, due à l’existence des différences d’informations détenues par le vendeur et par l’acheteur lors d’une transaction. La concurrence ne peut ainsi jamais être pure et parfaite.Stiglitz

C’est là qu’intervient le secteur quinquénaire qui représente l’économie de la  politique et des réseaux. Plus vaste que la notion d’«état » présentée par les économistes comme un agent intervenant pour réguler le marché, la « politique » est une composante interne et centrale de notre économie. Je conditionne bien sur cela, à la pratique d’une activité politique comme « métier à part entière » ce qui est effectivement le cas aujourd’hui. Combien de personnes connaissez-vous, dont l’activité principale et rémunératrice consiste à faire de la politique ou du réseautage?

C’est dans cette voix que je vous entraine, omniprésente, cette 5éme économie est intégrée et elle constitue le principale facteur d’asymétrie d’information, à partir du moment où elle « pipe »les dés, et désobjectivise les échanges (sans aller contre le principe de la main invisible). Elle n’est également pas productive, ne créant pas de richesse en tant que tel mais parasitant les autres secteurs d’activité, afin de s’accaparer les richesses qu’ils produisent.

Pour prendre une image simple c’est comme si nous étions en présence d’un énorme gâteau, diminuant chaque année et où l’unique objectif des convives n’était pas de concentrer leurs énergies à re-cuisiner du gâteau, mais à s’attribuer la plus grosse part de ce qu’il reste ! Répartition du gateau

Enfin, par sa nature même comment l’influence de ce 5éme secteur, pourrait-elle être régulée par l’état, les juges étant eux-même les parties?!

Et toi t’en penses quoi Patrice ?

.

 

Publié le 24 octobre 2013, dans Billets d'humeur de Sylvain, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :