4 leçons de grands coach sportifs à retenir pour devenir un bon manager!

Morinho le protecteur

Morinho le protecteur

José Morinho

(Football: 2 ligues des champions, 7 titres nationaux avec 4 équipes différentes)

Leçon à retenir :

Attirer l’attention sur soi ou sur ses adversaires pour enlever de la pression à son équipe.

José Morinho le célébrissime entraineur de football est connu pour ses déclarations chocs et ses provocations. Véritable cador de la conférence de presse,  il maitrise l’art de la communication comme personne. En attirant l’attention sur lui, il détourne les medias de ses joueurs leur enlevant une pression superflue avant les grands rendez-vous. Il permet ainsi à ses joueurs de souffler et de jouer libérer dans moments importants.

Morinho nous montre qu’un manager ne doit jamais critiquer son équipe en public ou se dédouaner de sa responsabilité. Il doit assumer  ses actes et ses responsabilités dans la réussite comme dans l’échec.

Ferguson le gagneur

Ferguson le gagneur

Alex Fergusson 

(Football : 2 ligues des champions, 13 titres de champion d’Angleterre avec Manchester United)

Leçon à retenir :

Toujours chercher la victoire.

La légende du football britannique sir Alex Ferguson, hait la défaite. Durant ses 40 années de coaching, il n’a jamais joué « petit bras » en assurant un  match nul. Il visait toujours la lune, et même lorsqu’il n’atteignait pas ses objectifs, il n’avait jamais de regret. Mettre la barre haute a permis à toutes ses équipes de tout donner sur le terrain et d’acquérir une indéfectible confiance en elles.

Un précepte à méditer également dans nos vies et dans nos travails. Fixons-nous des objectifs élevés et soyons ambitieux si nous voulons avancer!

Noves le perfectionniste

Noves le perfectionniste

Guy Noves

(Rugby : 4 coupes d’Europe, 9 titre de champion de France avec Toulouse)

Leçon à retenir :

Être un perfectionniste.

Le coach emblématique du stade Toulousain Guy Novés est connu pour être un perfectionniste. Il prépare son équipe dans les moindres détails. Investit à 100% dans sa fonction il donne lui-même toutes les dernières consignes aux joueurs avant qu’ils n’entrent sur le terrain. En outre, fin psychologue,  il ne critique jamais ses joueurs en public.

Guy Novés nous enseigne qu’un manager qui veut réussir doit être investit dans son travail et dans sa fonction. C’est en donnant le meilleur de nous-mêmes et en étant perfectionniste que l’on peut réaliser de grandes choses et inspirer le respect.

Jackson le maitre zen

Jackson le maitre zen

Phil Jackson

(Basket : 11 titres NBA avec les Bulls et les Lakers)

Leçon à retenir :

Rester « zen » sous la pression.

Le célébrissime coach de Bulls de Michael Jordan était surnommé le « Master Zen ». Sa capacité à rester calme dans les moments chauds et à prendre les bonnes décisions à fait de lui une légende du coaching aux Etat Unis. Il a réussi l’exploit de canaliser les joueurs les plus caractériels comme Dennis Rodman et à les mettre au service du collectif.

Phil Jackson nous enseigne qu’un manager ne doit jamais donner des signes d’affolement dans les moments difficiles. Au contraire, il se doit de montrer à son équipe qu’il sait où il va, avec confiance et autorité. Ceci est la clé pour faire avancer des individus différents dans le même sens et éviter la perte de confiance des salariés en leur boss, ce qui est en entreprise, la pire des situations.

Publié le 6 mars 2014, dans Billets d'humeur de Sylvain. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :