En route vers mon destin!

Western

Devenir entrepreneur est le rêve de beaucoup d’entre nous et je pense de plus en plus de personnes en ces temps de stress et de disette. Dans l’imaginaire collectif être à son compte signifie atteindre l’eldorado, tel un chercheur d’or à la conquête des canyons ouest américains. Pour beaucoup, cela rime avec indépendance, argent, et réussite sociale.

Cela fait bientôt 2 ans que j’ai créé ma structure AvaO (www.avao.fr). Parti seul aux commandes de ma diligence, je suis la route de l’entreprenariat faite de déserts arides, de plaines verdoyantes et de rencontres surprenantes. Laissez-moi vous conter ma chevauché.

L’ambiance est pesante, la chaleur torride, nous sommes en plein mois de Septembre et aucun bruit n’est audible dans les 10 mètres qui entourent le bureau. Pas une sonnerie de téléphone, pas un appel de client, pas même le hurlement d’un chien dans la rue. C’est un jour comme beaucoup d’autres dans les premiers instants du périple. Cette quête constitue avant tout un défi envers moi-même, savoir résister lorsque dans le désert les entrées d’argent se tarissent et le vent de l’échec souffle sur ma nuque !

Un soir du mois de Mars, il est 23 heures tous ont baissé pavillon et je lutte contre le sommeil, un réchaud de café à la main. J’ai depuis quelques mois, exploré de nouvelles pistes, proposé de nouvelles formations, qui m’ont conduites à des contrats frais. J’ai dû ruser et faire vite pour ne pas perdre le troupeau de prospects et éveiller l’appétit des coyotes concurrents.

Me voilà arrivé à l’heure du duel, j’affronte les problèmes techniques, les questions pièges et les demandes farfelues avec calme et concentration, un seul but, tirer le premier et faire mouche ! Bientôt je dépenserai mon copieux butin dans un saloon, là-bas dans la cité des anges, j’en suis certains.

Les jours passent mais ne se ressemblent jamais, parfois remplis de bonheurs, parfois de lourdes peines. Une seule solution pour parvenir à mon but, travailler, persévérer et ne jamais me décourager. D’oasis en oasis à travers le désert, je passe la route des braves entrepreneurs en quête de réussite !

Tout au long de mon aventure, je croise quelques-uns de mes semblables, nous faisons un bout de chemin ensemble et nous nous entraidons. La diligence devient alors un convoi, une escorte traversant les mêmes villages où les convives partagent la même table et la même bouteille de tord boyaux. S’il existe des moments privilégiés dans la vie de l’entrepreneur se sont ces moments de partage le soir autour du feu, qui nous réchauffent le cœur et nous consolent.

Puis enfin j’aperçois la mer, la terre promise de l’entrepreneur, celle qui vous permets de bénéficier d’une activité régulière et rémunératrice, de toucher enfin à mon objectif, subvenir à mes propres besoins, sans dieu ni maitre, avec pour seul sensation celle de l’accomplissement et du respect de soi, qui constitue la pépite d’or du chef d’entreprise.

Alors chères lecteurs, la métaphore est peut être grossière mais la morale n’en est que plus belle. Lorsque dans la vie vous avez un rêve, un objectif, quel qu’il soit, ne lâchez jamais, persévérez, même dans les moments difficiles accrochez-vous. Par là, passe le chemin qui mène à l’accomplissement et à la réussite !

citation

Publié le 29 avril 2013, dans Billets d'humeur de Sylvain. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :