Plus qu’une récompense, un symbole.

Comment ne pas succomber à la tentation d’ évoquer le succès historique de The Artist. Bien que l’effet de surprise ne joue pas vraiment après des semaines de récompenses, de promotion et de « lobbyings », il s’agit tout de même du premier film Français récompensé par le prix du meilleur film aux oscars!

La bulle du cinéma n’est certes pas une industrie comme les autres, mais le fait de recevoir un prix pour un succès majeur à l’exportation pour une production française, ne peut être que positif dans le marasme actuel. Cette oscar est la récompense de toute une équipe, d’un projet partant d’une idée originale et osée, de l’exploitation des talents de techniciens et  d’artistes méconnus du public international mais ô combien talentueux. C’est surtout le succès collectif de toute une équipe d’amis qui croient en leurs rêves et se lancent à l’assaut du monde avec confiance et insouciance, un symbole de  » l’American’s dream » en quelques sortes.

Que cette victoire intervienne n’est pas une surprise nous l’avons dit, mais pas seulement pour ce film. Elle récompense le cinéma français dans son histoire et pour son passé, la qualité des films hexagonaux depuis des décennies, l’originalité des scénarios et des textes , la créativité et le talent des réalisateurs. De Michel Audiard à Jean Gabin, Louis de Funès, Gérard Depardieu en passant par Claude Lelouche, Luc Besson, Marion Cotillard, Omar Sy et tant d’autres, tous peuvent être fiers de cette récompense car ce sont  aussi eux « the artists ».

Mais il ne faut surtout pas passer à coté de l’essentiel, ce succès doit servir également et surtout de « déclic  » pour l’avenir. La preuve incontestable que les français ont des ressources, que nous ne sommes pas juste une nation au passé glorieux, mais aussi un vivier de talents et d’idées. La route vers l’avenir doit nous être ouverte à tous que nous soyons français depuis une ou vingt générations, nous possédons les clés pour réussir et pour jouer un rôle clé dans la construction du monde futur. The artist doit nous servir à cela, au-delà de la politique et de ses ambitions  individuelles , au-delà de nos mesquineries et de nos jalousies qui deviennent une spécialité nationale, « the artist » comme un symbole, nous enseigne que le succès de la France passera  par la victoire d’une Equipe!

  

Publié le 28 février 2012, dans Billets d'humeur de Sylvain. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Les commentaires sont fermés.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :